Cercle Linguistique d\'Aix-en-Provence

Cercle Linguistique d\'Aix-en-Provence

Sibylle Kriegel, Organisation informative et interaction entre rôles sémantiques et syntaxiques en créole oral


Sibylle Kriegel, Organisation informative et interaction entre rôles sémantiques et syntaxiques en créole oral

Sibylle Kriegel :

Organisation informative et interaction entre rôles sémantiques et syntaxiques en créole oral

Dans beaucoup de langues européennes, la première fonction de la diathèse passive est l’omission d’un agent. Il n’est pas étonnant que la grande majorité des formes passives ne comprennent pas de complément d’agent. Dans les rares cas avec expression de l’agent, la forme passive permet de modifier l’organisation informative, plus précisément d’établir un ordre thème-rhème conforme.

En créole mauricien oral, l’expression de l’agent peut parfaitement être omise par l’emploi d’une construction avec un sujet Ø. Le locuteur n’a donc pas besoin d’avoir recours à des constructions syntaxiquement plus complexes comme les formes passives. Si nous sommes quand même en présence de constructions que j’appelle passives, donc codage du patient comme sujet, celles-ci ne peuvent s’expliquer qu’en référence à l’organisation informative d’un texte: ces constructions, peu importe si l’agent est exprimé ou pas, permettent de coder un thème dans la position qui lui convient dans l’ordre non-marqué, la position initiale. La fonction de ces constructions correspond donc à celle des passifs avec expression de l’agent dans les langues européennes.


22/02/2014
0 Poster un commentaire

Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser