Cercle Linguistique d\'Aix-en-Provence

Cercle Linguistique d\'Aix-en-Provence

A. Steuckardt & A. Niklas-Salminen, Les emprunts du français aux langues germaniques


A. Steuckardt & A. Niklas-Salminen, Articles et Annexes : Les emprunts du français aux langues germaniques

Lire l'article de Agnès Steuckardt : travaux_23_germ_agnes_steuckardt.pdf

 

Lire l'article de Aïno Niklas-Salminen : travaux_23_germ_aino_niklas_salminen.pdf

 

Annexe 1 : travaux_23_germ_agnes_steuckardt_annexe1.pdf

 

Annexe 2 : travaux_23_germ_agnes_steuckardt_annexe2.pdf


11/06/2013
0 Poster un commentaire

A. Steuckardt & A. Niklas-Salminen, Résumé Les emprunts du français aux langues germaniques

Agnès Steuckardt, Aïno Niklas-Salminen : 

Les emprunts du français aux langues germaniques

 

 

Résumé :

 

Après avoir soulevé les problèmes que pose la notion d’emprunt linguistique, notre exposé abordera la question de l’emprunt aux langues germaniques sous deux angles : d’une part quand et dans quelles conditions le français a-t-il importé des lexèmes à ces langues, d’autre part comment a-t-il adopté ou adapté leurs phonèmes ?

La disproportion entre les emprunts à l’anglais ou à l’anglo-américain et ceux qui sont faits aux autres langues germaniques impose ici un traitement différencié du phénomène de l’emprunt. On distinguera donc dans l’approche diachronique, présentée par Agnès Steuckardt, comme dans l’approche phonologique, traitée par Aïno Niklas-Salminen, l’accueil des anglicismes de celui que le français réserve aux mots venus de l’allemand, du néerlandais et des langues nordiques.


11/06/2013
0 Poster un commentaire

Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser