Cercle Linguistique d\'Aix-en-Provence

Cercle Linguistique d\'Aix-en-Provence

Nicolas Tournadre, L’auxiliation: une stratégie globale pour indiquer le TAM et l’évidentialité en tibétain Approche contrastive avec les verbes résultatifs du mandarin


Nicolas Tournadre, Résumé : L’auxiliation: une stratégie globale pour indiquer le TAM et l’évidentialité en tibétain Approche contrastive avec les verbes résultatifs du mandarin

L’auxiliation: une stratégie globale pour indiquer le TAM et l’évidentialité en tibétain  

Approche contrastive avec les verbes résultatifs du mandarin 

 

Nicolas Tournadre 

 

Dans la partie introductive, je vais aborder la typologie des auxiliaires et leur relation à d’autres types de grammaticalisation verbale notamment les verbes support, les verbes sériels et les explicateurs (Anderson 2006, Brinton 2008, Heine 1993, Montaut 1991, Simon 2008, Tournadre et Jiatso 2001, Vittant 2006). 

Le cheminement de grammaticalisation tel qu’il a été formulé par Hopper & Traugott (2003)  

Full verb > (Vector verb)[light verb] > Auxiliary > Clitics > Affix   pose certains problèmes qui seront brièvement abordés. 

Ensuite, après avoir examiné certaines caractéristiques du marquage du TAM en mandarin lié à l’utilisation des verbes résultatifs, je me concentrerai sur les auxiliaires du tibétain en montrant que la stratégie de l’auxiliation verbale a été, pendant plus d’un millénaire, la stratégie fondamentale pour indiquer les valeurs temporelles, aspectuelles, mais aussi celles de l’évidentialité (ou la « médiativité ») et de la modalité épistémique. Cela est vrai non seulement en tibétain littéraire classique mais aussi dans l’ensemble des langues tibétiques dérivées du vieux tibétain et parlées dans les six pays de l’aire tibétophone (Chine, Inde, Bhoutan, Népal, Pakistan et Birmanie). 

De fait, l’émergence de l’évidentialité et de la modalité épistémique en tibétain apparaît intrinsèquement liée au développement des auxiliaires. 

 

Références bibliographiques

Anderson, G.D.S. 2006. Auxiliary verb constructions. Oxford New York : Oxford University Press. 

Barthelemy, N. [Kunakujina], 2011, Verbes résultatifs exprimant l’accomplissement de l’action en chinois contemporain. Mémoire de M2, Université de Provence. 

Brinton, L.J. 2008, « Where grammar and lexis meet ». in Theoretical and empirical issues in grammaticalizaton. Elena Seoane and Maria José Lopez. Johns Benjamins.  

Heine B. 1993, Auxiliaries: Cognitive Forces and Grammaticalization. New York: Oxford University Press 

Hopper & Traugott 2003, Grammaticalization. Cambridge, UK: Cambridge University Press. 

Lessan-Pezechki, H. 2002,  Système verbal et deixis en persan et en français. L’Harmattan. 

Montaut  A., 1991 Voix, aspect, diathèses en hindi moderne. Syntaxe, sémantique, énonciation, Leuven, Peeters. 

Oisel, G. 2013, Morphosyntaxe et sémantique des auxiliaires et des connecteurs du tibétain littéraire. Etude diachronique et synchronique, Thèse de Doctorat, Université de Paris 3. 

Simon C. 2008 « Composition par incorporation et verbes support en tibétain standard ». Mémoire M1, Université de Provence. 

Tournadre, N. and Konchok Jiatso, 2001 “Final auxiliary verbs in literary Tibetan and in the dialects”, in Person and Evidence in Himalayan Languages. LTBA special issue, Spring 2001, p. 177-239, Berkeley. 

Vittrant, A. 2006. « Les constructions verbales en série, une nouvelle approche du syntagme verbal birman », Bulletin de la Société Linguistique de Paris, Paris : Peeters. 

Vokurkova, Z. 2011, “Epistemic modalities and evidentiality in Standard Spoken Tibetan. Cahiers Chronos; Vol. 23, p117 

 


09/04/2013
0 Poster un commentaire

Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser