Cercle Linguistique d\'Aix-en-Provence

Cercle Linguistique d\'Aix-en-Provence

André Rousseau, Le témoignage du gotique au sein des langues germaniques anciennes


André Rousseau, Résumé : Le témoignage du gotique au sein des langues germaniques anciennes

André Rousseau :

Le témoignage du gotique

au sein des langues germaniques anciennes 

 

 

Résumé :

 

 

            Après un examen rapide de la manière de concevoir les rapports entre les langues germaniques anciennes, l’essentiel de l’exposé sera consacré à une présentation renouvelée du gotique, telle qu’elle figurera dans notre manuel (à paraître).

            On évoquera quelques particularités de la phonologie du gotique, notamment des traces certaines de l’existence du ton indo-européen.

            La partie consacrée à la morphologie aura une présentation entièrement neuve : la systématisation des classes du verbe ‘fort’ ; quelques remarques sur les verbes ‘faibles’ ; surtout, la valeur sémantique des thèmes nominaux ; la double flexion ancienne de l’adjectif ; les ‘cas locaux’, comparables à ceux du finnois ; etc.

            Le système verbal, totalement rebâti, dévoilera ses trois composantes : formes verbales simples, formes verbales périphrastiques, opposition ga- ø.

            La syntaxe rappellera l’existence de la « chaîne des particules » à l’initiale d’énoncé, bien conservée en gotique, et l’organisation des groupes syntaxiques en ‘modèles casuels’, convertibles entre eux. La négation présente aussi des archaïsmes remarquables. Les formations nominales complexes (bahuvrîhi, tatpurusa, etc.) feront l’objet d’un examen détaillé.

            Enfin, si l’horaire le permet, nous achèverons ce tour d’horizon par quelques considérations sur le lexique.

 

            Il va de soi que les questions seront les bienvenues.


11/06/2013
0 Poster un commentaire

Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser