Cercle Linguistique d\'Aix-en-Provence

Cercle Linguistique d\'Aix-en-Provence

Charles Zaremba, L’asymétrie des prépositions polonaises désignant « l’avant » et « l’après », le « devant » et le « derrière »


Charles Zaremba, Résumé et article : L’asymétrie des prépositions polonaises désignant « l’avant » et « l’après », le « devant » et le « derrière »

Charles Zaremba

 L’asymétrie des prépositions polonaises désignant « l’avant » et « l’après », le « devant » et le « derrière »

 

Selon le contexte, la préposition przed+instrumental est interprétable en termes de spatialité (« devant ») ou de temporalité (« avant »). Ces deux domaines ne se confondent plus dès qu’on passe à « l’arrière » (za+instrumental) et à « l’après » (po+locatif, parfois za+instrumental). Cette différence constitue l’un des aspects de l’asymétrie.

Les prépositions en question se rattachent à des ensembles plus vastes :

celles dont l’élément casuel est respectivement l’instrumental et le locatif ;

   2. celles dont l’élément lexical est przed, po, za.

Par ailleurs, l’élément lexical des prépositions peut généralement servir de préfixe verbal ; c’est le cas pour za- et pour po-, mais non pour przed-. Encore une asymétrie.

La comparaison des usages spatiaux et temporaux de ces éléments de relation, les seconds étant considérés comme des extensions métaphoriques des premiers, devrait permettre de préciser la topologie de « l’axe du temps ».

 

Lire l'article : travaux_21_prep_charles_zaremba1.pdf


24/06/2013
0 Poster un commentaire

Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser