Cercle Linguistique d\'Aix-en-Provence

Cercle Linguistique d\'Aix-en-Provence

Alberto Bramati, Pour une grammaire des prépositions – français-italien


Alberto Bramati, Résumé et article : Pour une grammaire des prépositions – français-italien

Alberto Bramati

Pour une grammaire des prépositions français-italien

 

 

 

Dans A French-English Grammar (1999), Morris Salkoff affirme que la traduction d’un groupe prépositionnel dépend de trois variables : sa fonction syntaxique, la sous-classe du nom régi par la préposition et la sous-classe de l’élément prédicatif (nom ou verbe) qui régit le groupe prépositionnel. L’examen de quatre grammaires contrastives français-italien montre qu’il existe des groupes prépositionnels dont la signification ne dépend pas de leur fonction syntaxique : par conséquent, leur traduction est toujours prévisible. Mon étude de la valence des verbes français et italiens semble alors justifier l’hypothèse qu’il existe au total trois types de groupes prépositionnels qui tournent autour de l’étoile-verbe : 1) les « comètes », i.e. les groupes prépositionnels dont la signification est indépendante du verbe et dont la traduction est toujours prévisible (les groupes indiqués dans les grammaires) ; 2) les « planètes », i.e. les groupes prépositionnels dont la signification dépend du verbe et dont la traduction est partiellement prévisible ; 3) les « satellites », i.e. les groupes prépositionnels introduits par une préposition « vide », dont la traduction est toujours imprévisible.

 

Lire l'article : travaux_21_prep_alberto_bramati.pdf


24/06/2013
0 Poster un commentaire

Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser