Cercle Linguistique d\'Aix-en-Provence

Cercle Linguistique d\'Aix-en-Provence

Sibylle Kriegel, Créoles et français : Quelques différences dans la valence verbale


Sibylle Kriegel, Créoles et français : Quelques différences dans la valence verbale

Sibylle Kriegel

Créoles et français : Quelques différences dans la valence verbale

 

Résumé

 
Je vous présenterai cinq domaines où les créoles seychellois et/ou mauricien n’emploient pas les mêmes patrons valenciels que leur langue de base, le français.

  1. l’expression du réfléchi

  2. la diathèse passive en gany

  3. le sujet ø en créole mauricien

  4. le codage des verbes ditransitifs

  5. le codage du mouvement ablatif avec des verbes intransitifs

 Concernant quelques-unes de ces restructurations, je proposerai des interprétations possibles. Il convient de distinguer plusieurs facteurs qui interagissent et convergent pour donner lieu à ces changements : 

  1. des processus de grammaticalisation « classiques » et internes à la langue

  2. des phénomènes qui sont dus aux contacts de langues (soit avec les langues dites de ‘substrat’, donc des langues parlés par les populations serviles lors de la créolisation ; soit des langues européennes qui ont participé à un moment donné aux multiples contacts de langues, soient des langues qu’on pourrait qualifier d’’adstrat’.

  3. le passage à l’écrit accéléré notamment du créole seychellois qui aboutit à des changements structurels.

 


18/03/2013
0 Poster un commentaire

Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser