Cercle Linguistique d\'Aix-en-Provence

Cercle Linguistique d\'Aix-en-Provence

Katja Ploog, Le rôle du contact de langues dans les dynamiques linguistiques


Katja Ploog, Résumé et article : Le rôle du contact de langues dans les dynamiques linguistiques

Katja Ploog 

Université de Franche-Comté, Besançon 

Le rôle du contact de langues dans les dynamiques linguistiques 

  

  

  

Résumé : 

  

La tradition sociolinguistique a envisagé l'étude des contacts de langues comme celle des influences mutuelles et réciproques des langues co-présentes dans un espace communicatif. A l'inverse, si la tradition/transmission plurilingue est sans aucun doute un vecteur majeur des changements linguistiques, elle ne constitue pas une donnée immédiate et reste souvent délicate à établir formellement. 

Nous discuterons les mécanismes du changement linguistique à l'oeuvre dans les situations de contact tels qu'ils ont été décrits par Thomason (2001), en étudiant les dynamiques linguistiques observées dans deux métropoles dont la langue urbaine montre un spectre de variation particulièrement important mais aux caractéristiques sociolinguistiques très différentes, à savoir les ville d'Abidjan (Côte d'Ivoire) et de Santiago (Chili)[1]. 

Les caractéristiques non standard relevées dans le corpus [Ploog ABJ97] peuvent s'interpréter comme résultat de la mise en oeuvre de mécanismes de contact de langues (Thomason 2001). Au regard des restructurations analogues relevées dans le corpus chilien [Ploog CH06], il apparaîtra cependant que le contact linguistique ne constitue pas une condition nécessaire à la mise en oeuvre de ces mécanismes ; elle est plus exactement fonction de l'hétérogénéité sociale de la communauté, dont la diversité linguistique n'est qu'un facteur : l'articulation des exigences pragmatiques et des indices sociaux dans les stratégies d'élaboration du discours déterminent les caractéristiques de la dynamique linguistique et déclenchent les processus structurels ; la diversité des sources structurelles, elle, en détermine le (seul) résultat formel. 

 

 

 

[1] Les corpus d'étude [Ploog ABJ97] et [Ploog SAN06] sont constitués de données orales recueillies dans des interactions spontanées avec des locuteurs dont les caractéristiques sociales permettent de projeter une mobilité discursive marquée. 

 

 

 

Lire l'article : travaux_24_contact_katja_ploog.pdf 


08/04/2013
0 Poster un commentaire

Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser