Cercle Linguistique d\'Aix-en-Provence

Cercle Linguistique d\'Aix-en-Provence

Nicolas Tournadre, Vers une typologie des futurs


Nicolas Tournadre, Vers une typologie des futurs

Nicolas Tournadre

Université de Provence et CNRS (Lacito)

 

Vers une typologie des futurs

 

Résumé

 

Cette communication propose de dresser une typologie des futurs les plus courants que l’on rencontre dans les langues naturelles. Après avoir proposé une définition des futurs déictique et relatif, nous examinerons la relation entre le futur et les modes (notamment realis, irrealis, épistémique, volitif et déontique), ainsi que la relation entre le futur et les aspects (notamment accompli et inaccompli, imperfectif et perfectif).

Enfin, on évoquera les catégories d’imminentiel et de prospectif ainsi que certains types de futur assez rares tels que le bénéfactif, l’autolalique ou encore l’hodiernal.

La typologie des futurs confirme que chaque tiroir verbal combine une variable modale, une variable temporelle et une variable aspectuelle, comme l’ont montré, entre autres, Wilmet (1997) et Gosselin (2005). En outre, il existe une interdépendance entre les trois composantes temporelles, aspectuelles et modales. Le signifié du temps ne peut être appréhendé que dans sa relation aux autres composantes aspectuelles et modales du TAM.

 

Références

 

Bres J., 2003, "Temps verbal, aspect et point de vue : de la langue au discours" in Cahiers de praxématique 41, 55-84.

Comrie, B.– 1985, Tense , Cambridge University Press.

Comrie, B.– 1976. Aspect. Cambridge University Press.Cambridge.

Confais, J.-P. –1995 : temps mode aspect. Les approches des morphèmes verbaux et de leurs problèmes à l'exemple du français et de l'allemand. PUM.

Dahl, Östen. 1985.Tense and aspect systems. New York: Basil Blackwell.

François, A. – 2003. La sémantique du prédicat en mwotlap (Vanuatu). Collection linguistique, Société Linguistique de Paris, LXXXIV, Peeters, Leuven, Paris.

Gosselin, L. 2005, Temporalité et modalité, Duculot.

Lawrin E. & Tournadre N., "Quelques observations sur le temps et l’aspect en Langue des Signes Française", in Volume d’hommages à Claire-Maury Rouan, Presse Universitaire de Provence.

Mithun M. 1995 "On the reality of irreality. Modality in Grammar and discourse, ed. J. Bybbe and S. Fleishman, 367-388 Amsterdam, John Benjamins.

Moeschler, J. et alii – 1998, Le temps des événements, pragmatique de la référence temporelle, ed. Kimé.

Recanati, C. et F. – 1999 "La classification de Vendler revue et corrigée", Cahiers Chronos 4 (1999) pp. 167-184.

Sun, Jackson T.-S, 2007, "The irrealis category in rGyalrong", Language & Linguistics 8(3):797-819.

Tournadre, N. – 2004, Typologie des aspects verbaux et intégration à un théorie du TAM, Bulletin de la Société Linguistique de Paris, t. XCIV ( fasc 1, pp 7-68).

Tournadre N. et Jamborova D., – 2009, "Taxis : temps déictique, temps relatif, ordre séquentiel" in actes du colloque Románske štúdie: súcasný stav a perspektívy“ [Études romanes : situation contemporaine et perspectives], 26.- 27. marca 2009 v Banskej Bystrici Studia Romanistica Beliana. Banská Bystrica, p. 458-466.

Tournadre, N. et Cadiot, P. (à paraître) "La défectivité du TAM dans les énoncés de sens figuré".

Vetters, C. et E. Skibinska (1998): “Le futur: une question de temps ou de mode? Remarques générales et analyse du «présent-futur» perfectif polonais”, in A. Borillo, C. Vetters et M.Vuillaume (éds.): Regards sur l’aspect III, Rodopi, Amsterdam, 247-26

Wilmet, M. 1997, Grammaire critique du français. Louvain-la-Neuve: Duculot, Hachette Supérieur.

Zeisler, Bettina, – 2004, Relative Tense and Aspectual Values in Tibetan Languages. Trends in Linguistics. Berlin, New York: Mouton de Gruyter.


29/03/2013
0 Poster un commentaire

Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser