Cercle Linguistique d\'Aix-en-Provence

Cercle Linguistique d\'Aix-en-Provence

José Deulofeu, La structure informationnelle comme composante interprétative des structures syntaxiques

José Deulofeu :

La structure informationnelle comme composante interprétative des structures syntaxiques

L’hypothèse qui sera défendue ici est que la structure informationnelle ne doit pas être conçue comme une béquille de l’analyse syntaxique, permettant de rendre comte d’un certain nombre de structures syntaxiques non conformes au schéma canonique de la phrase centré autour d’un prédicat. Ainsi pour le français, on a pu avancer que :
      a) Ma mère je la vois
      b) Je vois ma mère 
résultait d’un détachement de l’objet ma mère à partir de ma mère je la vois à des fins d’organisation de l’information : faire du constituant détaché le thème de l’énoncé, en quelque sorte malgré la syntaxe de rection.

En face de cette position, un certain nombre d’approches ont contesté que l’énoncé a) soit syntaxiquement relié à l’énoncé canonique correspondant. Ces approches, qui font suite à l’opposition suggérée par Meillet entre syntaxe de rection et parataxe, reprise par Bally (syntaxe liée / syntaxe segmentée) et Perrot (syntaxe de l’énoncé comme phrase et comme message), posent que la syntaxe des langues est constituée de deux modules irréductibles dont l’interaction produit les structures considérées comme détachées, non canoniques…

Ces deux modules sont constitués d’unités distinctes (unités significatives / unités communicatives) organisées par des relations de nature différente (recteur- régi /support –apport ou préfixe –noyau). Il est possible de généraliser en disant que la forme des énoncés est le produit de l’interaction de deux types de syntaxe : la syntaxe des constructions grammaticales et la syntaxe des énonciations. Ceci revient à dire que les énoncés a) et b) ne constituent pas une classe naturelle de faits linguistiques. Au contraire les énoncé suivants constituent une classe naturelle d’énoncés, ceux qui présentent une structure Préfixe-noyau :
      Ma mère je la vois
      Ma mère il y a beaucoup à dire
      Ma mère c’est de la moquette
      Ma mère bof
      Franchement c’est nul
      Puisque tu veux tout savoir il est parti

Dans ce cadre, la structure informationnelle ne produit pas des formes syntaxiques, mais doit être considérée comme une composante interprétative des formes produites par les deux syntaxes. Cette hypothèse est explicitée dans l’exposé et ses résultats utilisés pour analyser des énoncés tirés de corpus de langue spontanée.



22/02/2014
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres